02 novembre 2005

THE ARRIVAL

Avant de s'acoquiner avec Vin "Riddick" Diesel, David Twohy s'est fait les crocs sur cette histoire d'un scientifique que tout le monde fuit lorsqu'il affirme avoir détecté des signaux extra-terrestres. Sujet très à la mode il y a dix ans, puisque The arrival est sorti une petite semaine avant le Contact de Zemeckis. Un film qui traitait de la même interrogation insoutenable pour nous qui avons peur de notre voisin de palier : s'ils existent, les E.T. ressemblent-ils plus à Alf ou à un Alien? Plus axé parano, le film de Twohy imagine une sorte de grande conspiration ("Bijour, missié Vincent") venue tout droit du Mexique. Ça donne lieu à un agréable thriller paranoïde où faire confiance est difficile, ou prendre un bain peut être très dangereux (attention, chute de baignoire) et où les extra-terrestres ne tuent pas à coup de rayons laser mais en lâchant des scorpions dans votre chambre d'hôtel. Si Twohy cherchait à jouer la crédibilité, c'est raté. Si son but était de faire un pur divertissement, ça marche. Dans le premier rôle, Charlie Sheen fait un excellent Zane Zaminski (si si).
5/10

1 Comments:

Anonymous bEUD said...

A noter qu'il a du prendre 20 kilos pour ce rôle, Charlie Sheen.
Même si on lui avit rien demandé!

7/11/05 18:34  

Enregistrer un commentaire

<< Home